Pour une rhétorique de la répresentation fantastique

  • Françoise Lepage Département de lettres françaises, Université d'Ottawa

Abstract

Françoise Lepage distinguishes the French tradition of "fantastique" from the English "fantasy," which is a type of artistic invention entirely imaginary. The "fantastique," defined by anthropologists such as Roger Caillois, is instead the eruption of the imaginary within the confines of the real world. Françoise Lepage examines the role of the illustration in "fantastique" literature, looking at works by Suzanne Duranceau, Ginette Anfousse, Marie-Louise Gay, and Marc Mongeau.

Author Biography

Françoise Lepage, Département de lettres françaises, Université d'Ottawa
Françoise Lepage a enseigné la littérature pour la jeunesse à l'Université d'Ottawa pendant une dizaine d'années. Elle est l'auteure de nombreux articles en ce domaine et de plusieurs essais : Histoire de la littérature pour la jeunesse (Québec et francophonies du Canada) (David, 2000), qui lui a valu trois prix littéraires, Daniel Mativat (David, 2003) et Paule Daveluy ou la passion des mots (Tisseyre, 2003). Elle est présentement directrice de collections, chercheure autonome et auteure pour la jeunesse.
Published
2008-01-24
Section
Articles