Mythes et (ré-re)création littéraire dans les Romans pour adolescents de Robert Soulières

  • Santé Arcangelo Viselli University of Winnipeg

Abstract

Au lieu d'un résumé, voici un bref extrait de cet article: Cette analyse portera sur les romans pour adolescents de Robert Soulières, notamment sur le Visiteur du soir (1980), Un Été sur le Richelieu (1982) et Casse-tête chinois (1985), les trois publiés dans la Collection conquêtes, dirigée par le même Soulières aux éditions Pierre Tisseyre. Depuis 1985, l’écrivain a publié une trentaine d’ouvrages. Pour des raisons fonctionnelles, nous accorderons une attention particulière à Un Été sur le Richelieu tout en faisant référence dans les limites du possible aux autres deux romans mentionnés. Suivant une méthode plutôt littéraire, l’analyse textuelle du roman nous permettra d’apprécier la valeur des mythes, tout en soulignant le côté récréatif et pédagogique du discours de Soulières: nous serons particulièrement sensible à l’aspect re-créateur d’un univers fictionnel autre, mais conforme à la perception qu’en ont les lecteurs adolescents de connivence avec les jeunes protagonistes des aventures. Nous illustrerons enfin l’aspect récréatif, voire ludique, des textes à partir d’une série de lieux communs langagiers présents dans les trois romans et qui semblent le mieux traduire ou évoquer l’univers d’attente des lecteurs entre dix et quatorze ans.
Published
2009-11-03
Section
Articles